Le paillage

Samedi 4 août 2018….La France suffoque sous le changement climatique.
Une poignée de courageux vignerons affronte ces conditions éprouvantes et met en place un paillage autour des pieds, ce qui devrait nous permettre d’économiser beaucoup d’efforts l’année prochaine.
Et un constat: beaucoup de grappes sont arrivées à quasi-maturation, le pinot gris murissant plus tôt que le blanc.
Du coup, il faudra peut-être envisager une vendange séparée (?).
Si les conditions climatiques se maintiennent l’année prochaine, la teneur naturelle en sucre ne posera pas de problème.

Le Président très US Army aux prises avec la toile
Grappes mûres